Une guerre en rose.

5 octobre 2014

Sur ce blog, j’n’ai pas l’habitude de parler de moi, ou de ma vie « privée », de ce qui se passe derrière mon clavier. Je peins mes ongles, je vous les montre et je raconte des bêtises. Parce que la légèreté ça fait du bien, parce que j’aime sourire, rigoler et que je hais les gens moroses et qui se plaignent, encore plus sur la toile. Mais aujourd’hui c’est particulier, parce qu’aujourd’hui, on est en octobre, qu’octobre rose a commencé. Et que cette année je  me sens un peu concernée. J’ai beaucoup réfléchi avant d’écrire cet article, mais je me suis dit qu’il pourrait peut-être aidé, rassuré ou soulagé, et surtout prévenir, parce que c’est aussi à ça que sert Octobre Rose.

Parce que oui, ma maman a un cancer.

Il a été dépisté en avril dernier. Ma maman a senti d’elle même une petite boule dans sa poitrine. Elle l’a fait contrôlée, et le verdict est tombé.  Je l’ai appris un dimanche tout gris, probablement le plus gris de toute ma vie. « J’ai été chez le médecin, et c’est pas bon », m’a-t-elle dit, « c’est pas très bon… J’ai un cancer ». Ces 3 mots ont raisonné dans ma tête, tellement fort, comme si on venait de m’assommer,  comme si je venais de me prendre une grosse claque dans la gueule, comme si le sol se dérobait sous mes pieds. J’étais sonnée. J’ai pleuré, j’ai paniqué, j’étais en colère, et j’ai serré très fort ma mère dans mes bras. A ce moment là c’est elle qui me rassurait, alors que c’était elle qui était malade.

Les quelques jours après cette annonce fracassante ont été pires que tout. Ma mère avait un cancer. Un CANCER. Ce mot qui fait tellement peur. Pendant ces 4 jours, je pensais qu’au pire. On avait beau me répéter que 90% des cancers du sein guérissent, je ne pouvais m’empêcher de penser à ces putains de 10% qui ne guérissent pas. Je pensais à tout ce que ma mère allaient devoir endurer. J’en avais le ventre noué, et le cœur brisé. On n’a pas envie de voir sa maman souffrir, on n’a pas envie de voir sa maman avoir mal, ne pas être bien, lutter. C’est comme ça. Et vous avez ce qui a été le pire ? C’est que je me sentais coupable. Coupable de pas être forte, autant que l’était ma maman. On lui a annoncé qu’elle avait un cancer, et même si elle aussi s’est pris la plus grosse claque de sa vie, j’ai eu l’impression que la nouvelle avait rebondi sur elle comme une balle de ping-pong sur une porte blindée. Elle était prête à se battre, remontée à bloc, et moi j’arrivais pas à digérer la nouvelle, j’étais effondrée, anéantie, paniquée, alors que c’était elle qui était malade.

 J’ai passé beaucoup de temps à lire des choses sur internet, à parcourir des forums, lire des témoignages, des articles de journaux. J’ai découvert ce qu’était la chimio, qu’il y en avait tout un tas de différentes, que tous les hôpitaux n’étaient pas équipés pour la radiothérapie. Et tout un tas d’autres trucs encore. Et surtout, je me suis rendue compte que souvent, les proches accusent d’autant plus le coup à l’annonce d’un cancer. Et vous savez pourquoi ? Parce qu’on se sent impuissant. Totalement impuissant. On ne peut rien faire, absolument rien. A part être là. Et finalement au bout de quelque jours, j’ai fini par comprendre que si justement, c’était ça que je pouvais faire, être là. Pour elle, avec elle. C’est ce qui m’a fait réagir. C’est ce qui a fait que j’ai « digéré » la nouvelle. Moi aussi j’étais prête à me battre, avec elle, pour elle.

 Après l’annonce, il y a eu les multiples examens, et l’attente. Est ce que d’autres organes sont atteints ? A quel point est ce que c’est grave ? Des jours à attendre, à douter, à avoir peur. Pour finalement, être soulagée, un peu. Pas de métastase, pas d’autres organes touchés. « C’est déjà ça ». Alors maintenant, à l’attaque.

Un matin, j’ai reçu un sms de ma mère « J’ai ma tenue de combat ». Elle avait acheté une tenue pour l’hôpital, et commandé des foulards. Parce que oui, c’est ça un cancer, une bataille, un combat, et ma maman était prête à se battre. Remontée à bloc pour terrasser l’ennemi et l’empêcher de prendre du terrain.

Elle s’est faite opérer, et les traitements ont commencé. Elle a coupé ses cheveux avant qu’ils ne tombent. Comme pour dire à la maladie, regarde, c’est moi qui décide, pas toi. Maintenant elle porte de jolis foulards, plein de couleurs, parce qu’elle aime les couleurs, et qu’elle est pleine de couleurs. Et puis de toute façon, même sans cheveux, elle reste la plus belle du monde.

Evidemment c’est pas toujours tout rose. Y’a parfois des jours sans, où la fatigue prend le dessus, où le traitement et ses effets sont trop lourds à porter. Mais y’a beaucoup plus de jours avec. Parce que ouais, ma maman m’épate. Elle a un moral d’acier, elle sourit toujours autant, et elle fait plein de choses pour occuper son nouveau temps libre. Elle attend pas que ça se passe. Elle continue à vivre, pleinement. Là encore, c’est comme si je l’entendais dire va te faire foutre à cette putain de maladie.

À l’heure à laquelle j’écris cet article, les séances de chimio sont terminées, mais une saleté de petit ganglion a fait son apparition. Alors on attend de nouveau, pour savoir quelle nouvelle stratégie va être mise en place cette fois-ci. Quoiqu’il arrive, elle est toujours d’attaque. Avec toutes ses troupes derrière elle. Surtout son compagnon, le général de brigade toujours là pour elle, qui n’a raté aucun rendez-vous médical, qui lui crée des tableaux excel pour tous ses médicaments, qui s’est mis à manger bio pour elle, et qui la soutient, H24, 7/7j. Je sais pas trop comment on aurait fait sans lui. Et puis il y a nous aussi. Et tout notre amour.

Les médecins l’expliquent souvent, le moral, c’est 50% de la guérison. Et le moral, selon moi, il tient essentiellement dans l’entourage, le soutien, la famille. Et dans le « personnel » qui s’occupe de ma maman. Tous les médecins, l’onco-estheticienne, les infirmières qui prennent soin d’elle, comme s’il n’y avait qu’elle. Tous ces gens à qui j’ai envie de dire merci, du fond du cœur, de soigner ma maman.

Tout ça me fait voir la vie d’un autre œil, je regarde les choses avec un peu plus de légèreté, et j’apprends à relativiser. Puis je me rends compte à quel point une famille, c’est important, et à quel point, surtout, je peux aimer ma maman.

 On en a encore pour un petit moment, notre armistice n’est pas encore signé. Mais croyez-moi, on est à blocs, armés de bonne humeur de sourires à pleine dents pour que tout ça ne soit bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Et pour que ma maman puisse, enfin, déposer les armes.

Alors aujourd’hui, j’ai peint mes ongles en rose. Avec des petits coeurs, un joli ruban, et un imprimé camouflage (on le voit pas des masses la luminosité était particulièrement dégueulasse). Parce que guérir un cancer, c’est une guerre. Mais pas une guerre comme les autres, une guerre où l’amour importe plus que tout.

Les cancers du sein touche 1 femme sur 8. Alors dégrafez votre soutien-gorge, montrez vos seins, et faîtes-vous dépister. Plus tôt il est diagnostiqué, mieux il sera soigné.

J’vous embrasse,
(et merci à ma copine Guéna pour les photos !)

Rendez-vous sur Hellocoton !

75 commentaires pour “Une guerre en rose.”

    Posté par
    Sib
    le 5 octobre 2014 à 9:36

    Ma maman fait ses contrôles régulièrement par contre c’est ma belle maman qui ne le fait pas. Alors j’essaye de la convaincre et de dire à mon compagnon de l’inciter à y aller. Mais c’est comme si c’était tabou… Alors je crois que je vais lui envoyer ton article :) Plein de bisous à toi ainsi qu’à ta maman <3

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:34

      Oui faut insister pour qu’elle y aille ! :)
      Merci pour ton message <3

      Répondre



    Posté par
    Lalune03
    le 5 octobre 2014 à 9:57

    Ton article est magnifique Julie !
    Ma mère est morte d’un cancer du col de l’utérus quand j’avais 9 ans (j’en ai 22 ajd). Ça fera 13 ans en novembre que cette maladie l’a emportée.
    Je pense qu’à cette époque j’étais trop jeune pour réaliser ce que cette maladie voulait dire… Du coup je me sens coupable de ne pas l’avoir soutenu comme il fallait…
    Je souhaite de tout cœur que ta maman guérisse !

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:34

      Oh.. Je suis désolée pour ta maman.. Je suis sure qu’elle veille sur de toi de là où elle est <3
      Et je pense que tu n'as aucun remord à avoir, tu étais petite, et je suis sure que tu as été un véritable rayon de soleil pour elle.
      Merci beaucoup pour ton message <3

      Répondre



    Posté par le 5 octobre 2014 à 10:15

    Je me réveille, je vais sur twitter, j’attéri ici et là je pleure. Ton article est vraiment super émouvant et bien écrit. Je pense que tu as eu raison de l’écrire, si ça peut inciter certaines personnes à aller se faire dépister, à se rendre que compte que non, ça ne touche pas que les autres, ça serait vraiment bien.
    Je te souhaite à toi, à ta maman et à tout tes proches, bon courage dans cette guerre de tout les jours.
    Plein de gros bisous <3

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:32

      Oui, j’espère qu’il pourra aider à sensibiliser un peu..
      Merci beaucoup pour ton gentil message en tous cas <3

      Répondre



    Posté par le 5 octobre 2014 à 10:17

    Très beau texte, ta maman est très bien entourée et vous lui donnez beaucoup de courage. Bisous à vous <3

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:31

      Merci <3

      Répondre



    Posté par
    Zisao
    le 5 octobre 2014 à 10:26

    Bel article qui m’a émue au point de verser quelques larmes … Je comprends pleinement ce que tu ressens, ma maman a eu un cancer du sein il ‘y a 14 ans et s’en est très bien sortie. Mais tous les ans, c’est toujours l’examen avec le même stress. Je te souhaite beaucoup de courage, à ta Maman et à toi. Et les filles pensez-y : une mammographie c’est certes 5 secondes de micro douleur mais ce n’est rien face à toutes les vies que ça peut sauver alors ne remettez pas cet examen au lendemain !

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:31

      Merci beaucoup pour ton message, j’espère que ta maman est définitivement débarrassée de cette saleté.. :)
      Des bisous !

      Répondre



    Posté par le 5 octobre 2014 à 10:36

    Je n’ai jamais laissé de commentaires sur ton blog, mais là.. Bravo pour ton courage, pour celui de ta maman, pour ta belle écriture, et tes beaux ongles! Pleins d’ondes positives à envoyer a tous tes proches & pleins de bisous!

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:30

      Merci beaucoup pour toutes ces ondes positives, je les garde précieusement ! <3

      Répondre



    Posté par
    Katy
    le 5 octobre 2014 à 10:38

    Bonjour Julie,
    Je ne sais pas si tu te souviens de moi, mais nous étions dans la même promo durant nos études de communication à l’iut!
    Je regarde tes articles à chaque publication et celui d’aujourd’hui me touche particulièrement parce que moi aussi ma maman a eu le cancer du sein… deux fois! Et la première fois, elle était à un stade 3 sur 4. Heureusement, elle est très forte et combattive et elle s’en est sortie à chaque fois grâce à ses traitements et l’ensemble de la famille et de l’entourage.
    Je sais à quel point cela peut être dure de vivre avec ce foutu cancer et ses conséquences… je sais la peur que l’on ressent à chaque retour d’examen de contrôle et chaque opération. Et le pire est l’épée Damoclès qui est au-dessus de notre tête à nous pour savoir si l’origine de ce cancer est génétique ou pas!
    En tout cas, je voulais seulement te dire, que je trouve très courageux de ta part d’en parler… moi, j’en parle peu autour de moi car c’est trop douloureux.
    Mais il faut bien sûr mobiliser toutes les femmes et quelque soit leur âges à se faire dépister pour leur permettre de continuer à profiter de la vie!
    Je termine, en te disant que si tu veux parler, je suis prête à partager avec toi!

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:30

      Hello Katy !
      Oui je me souviens très bien de toi :)
      Merci beaucoup pour ton message, j’espère du fond du coeur que ta maman est définitivement débarrassée de cette saleté !
      Et merci pour tes encouragements, c’est adorable <3

      Répondre



    Posté par
    Guéna
    le 5 octobre 2014 à 11:17

    Ton article est super émouvant, j’en ai pleuré. Plein de courage à vous ♥

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:27

      <3

      Répondre



    Posté par
    Marjorie
    le 5 octobre 2014 à 11:26

    Très bel article, très émouvant. Il me parle beaucoup. Bon courage à toi, à ta Maman et à tes proches

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:27

      Merci beaucoup <3

      Répondre



    Posté par
    Aline Éa
    le 5 octobre 2014 à 11:32

    Allez, beaucoup de courage. Je me range du côté des troupes et administre un joli lever de 3ème doigt vernis à l’attention de cette saloperie !

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:27

      Ahahahah, merci beaucoup ! :D <3

      Répondre



    Posté par le 5 octobre 2014 à 11:50

    Très bel article, bon courage à ta maman et à vous. Fuck le cancer !

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:27

      Merci beaucoup !! <3

      Répondre



    Posté par le 5 octobre 2014 à 11:50

    Magnifique ton article ! J’ai été malade, je suis guérie . Je suis heureuse. Rien de tout ce parcours n’aurait été possible sans l’aide et le soutien de mes proches et du personnel soignant.
    Tu es une fille aimante et cela n’a pas de prix. Mes enfants et mon mari m’ont entourée d’amour et de compassion. Je ne leur dirai jamais assez merci.
    Bats-toi avec ta maman pour remporter la plus belle des victoires.
    Je t’embrasse bien fort! !

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:26

      Merci beaucoup pour ce message plein d’espar et d’ondes positives ! <3

      Répondre



    Posté par le 5 octobre 2014 à 12:26

    Joli article, et courage ! Un de mes (très très) proche a également une de ces saloperies, et le moral, ça fait beaucoup. On a regardé ensemble comment nouer ses foulards différemment pour qu’elle puisse change de « coiffure », je lui ai montré mes produits favoris pour étoffer les sourcils, je lui fait les ongles, et je crois que continuer à prendre soin de soi dans ces moments-là, ça permet de mieux supporter la maladie. Ça a l’air si superficiel dit comme ça, mais lorsqu’elle ne se maquille pas, elle est plus abattue.
    Enfin bref, tenez-bon, soyez forts, c’est un boulot d’équipe qui a l’air de fonctionner, ta maman m’a l’air très bien entourée. Je souhaite de tout mon cœur que cette saleté de cancer lui fiche la paix.

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:25

      Oui c’est hyper important de continuer à prendre soin de soi et ne pas se laisser aller.
      Et oui je pense que pour l’instant on fait une belle équipe (je l’espère en tous cas :).
      Merci beaucoup pour ton message <3

      Répondre



    Posté par le 5 octobre 2014 à 12:26

    Un article bien intéressant :)

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:24

      Merci :)

      Répondre



    Posté par
    Isa
    le 5 octobre 2014 à 13:00

    Je ne doute pas que tu sois le rayon de soleil dont ta maman a besoin. Tu as le don pour communiquer ça autour de toi et je l’ai toujours admiré. Aujourd’hui j’admire aussi ton courage et celui de ta famille que tu viens de nous raconter. Je vous souhaite que le rose prenne vite le dessus sur le gris.

    Répondre



    Posté par le 5 octobre 2014 à 14:15

    Ton article me donne les larmes aux yeux parce que oui ce mot cancer me fait peur aussi et parce qu’il est clair que je ne voudrait pas qu’il arrive cette chose à ma maman ou même à personne d’autre de mon entourage.
    Je souhaite à ta maman d’être forte, plus forte que cette putain de maladie et qu’elle gagne son combat avec toi, avec vous qui l’accompagnez!
    Comme tu le dis si bien ta maman est prête à se battre, elle ne se laisse pas aller et c’est une très bonne chose! Elle est forte ta maman <3

    Bisous tout plein !!!

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:23

      Merci beaucoup pour toutes ces ondes positives et ces encouragements ! <3

      Répondre



    Posté par le 5 octobre 2014 à 14:16

    Plein de courage à ta maman et à vous tous qui êtes là pour elle.
    Bisous ma belle

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:19

      Merci beaucoup, tes encouragements nous vont droit au coeur <3

      Répondre



    Posté par le 5 octobre 2014 à 16:07

    Ton article est très touchant et très bien écrit, j’en ai les larmes aux yeux… Tu as beaucoup de courage pour en parler sur ton blog, et je pense que c’est un article que tout le monde devrait lire. Courage à ta maman, qui est très forte, et aussi à toi, et à tous tes proches!

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:18

      Merci beaucoup ! Merci merci merci <3

      Répondre



    Posté par
    Violette
    le 5 octobre 2014 à 16:10

    Je lis chaque article de ton blog avec passion mais je ne pense pas avoir déjà laissé un commentaire, je voulais juste te dire que ton article m’a beaucoup émue, j’en étais au bord des larmes. Je voulais aussi te souhaiter beaucoup de courage à toi, ta maman et ton entourage. Merci pour ton blog merci pour tout. Tu es formidable (et ta manucure est top !)

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:18

      Oh, merci beaucoup BEAUCOUP pour ce gentil message, ça me touche beaucoup <3

      Répondre



    Posté par le 5 octobre 2014 à 19:22

    Article très touchant, je sais moi aussi ce que c’est d’être impuissant contre cette maladie. Le cancer est vraiment une sale bête. Ma grand mère à eu un cancer du sein il y a quelques années et c’était très dur de la soutenir, puisqu’elle même n’avait vraiment pas le morale … Mais elle à réussi à s’en sortir avec des bout de sein en moins et un peu moins de cheveux. Cette été elle à appris qu’elle avait un cancer de la peau et une nouvelle fois ça à été très dur, elle paniquait complètement et même si on essayait de dédramatiser on avait tous peur. Elle c’est fait opérer, le jour de mon anniversaire et je ne cessais de lui dire que c’était un bon signe et que ça voulait dire que je lui envoyait toute mes ondes positive ! Toute les cellules cancéreuses ont été enlevées et maintenant il ne reste plus que des cicatrices, sur le visage et sur les bras. Et normalement rien ne devrait revenir.
    Alors du coup on va choisir ensemble des crème pour faire disparaître les cicatrices et les cacher.
    J’espère du fond du cœur que tout va bien se passer pour ta maman, et je la trouve extrêmement courageuse. C’est une Super Maman ^^. Et bon courage à vous tous pour affronter la méchante bête !

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:17

      En effet, c’est une sacrée sale bête.. Mais ta grand-mère est l’exemple qu’on peut être plus fort que lui !
      Merci beaucoup pour ton gentil message et tes encouragements <3

      Répondre



    Posté par le 5 octobre 2014 à 19:27

    Un très bel article. Je vous souhaites beaucoup de courage et tout mon soutiens à ta maman et à toi dans cette épreuve. <3

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:14

      Merci beaucouuuup ! <3

      Répondre



    Posté par le 6 octobre 2014 à 7:15

    Ton article m’a énormément touché, mes deux parents ont eu des cancers, et seule ma maman a réussis à se battre contre sa leucémie, et même si aujourd’hui son combat et derrière elle, il y a toujours les examens, la peur, ma peur. Parce que c’est là qu’on réalise que nos parents sont vulnérables, et que oui une maladie, ça touche une personne, mais aussi une famille. On vit son combat, on vit les jours de chimio où elle est malade, on vit les malaises, mais on vit aussi les victoires. LA victoire, le jour ou tu te dis que ça y est le combat est gagné. Et oui c’est dingue, parce que même avec ce qu’elle traverse, sa reste ta maman, elle est forte et te réconforte même quand tu as un rhume, ou que tu te plains de tes petits problèmes.
    Courage à ta maman, et aussi à toi, parce que je sais que c’est dur d’être un soutien à tout épreuve, d’être là, la peur au ventre. Si tu veux en parler ou si tu as des questions, n’hésites pas à me contacter. Plein de bonnes ondes pour ta maman.
    Bisous :)

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:14

      Merci beaucoup pour ton gentil message et toutes ces bonnes ondes, je vais les transmettre à ma maman !
      Prends bien soin de ta maman, et de toi aussi <3

      Répondre



    Posté par le 6 octobre 2014 à 13:21

    Je connais tout ce que tu vis. Ma mère a eu un cancer du sein l’année dernière. Ça s’est passé un peu comme toi, elle a senti une boule au niveau du sein, elle est allée à l’hôpital et le verdict est tombé, la tumeur était non bénigne mais cancéreuse. Je l’ai appris un soir également, un dimanche je m’en souviendrai toute ma vie.. Le nom de cancer m’a achevé, j’ai vraiment eu du mal à me faire à l’idée que ma mère, ma maman, était malade. Ça fait mal. J’ai mis ma vie en suspend pendant tout le temps de sa maladie, je l’ai accompagné à chacune de ses chimio, je voulais être là pour l’aider et la soutenir. Elle a été très forte, n’a jamais baissé les bras et à tout accepté (même se raser la tête avant que ses cheveux ne tombent d’eux même). J’admire ma maman. Maintenant elle est guérie.. il faut encore attendre 2 ans pour savoir si vraiment le cancer est parti définitivement. Je souhaite plein de courage à ta maman, mais aussi à toute ta famille. Gros bisous !

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:11

      Nos mamans ont en effet un peu le même parcours.. J’espère que ta maman est définitivement débarrassée de cette saleté :)
      Merci beaucoup pour ton message en tous cas <3

      Répondre



    Posté par le 6 octobre 2014 à 13:31

    superbe article ! vivre le cancer n’est pas simple, je l’ai également vécu mais avec mon papa. courage à toi et ta maman, et ta famille :)
    en parlant d’octobre rose, j’ai d’ailleurs participé à un concours photo pour cette cause, et je suis dans les finalistes ! demain gala Estee Lauder pour le cancer du sein, pour apporter le soutien à toutes les femmes qui en ont besoin ! ta maman a la chance de tavoir :)

    bisous

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:09

      Hello Cloé,

      Ah tu dois bien savoir de quoi je parle alors.. Oui j’ai vu ça sur Facebook, j’ai voté pour ta photo, elle est canon :)
      Merci pour ton message, des bisous <3

      Répondre



    Posté par le 6 octobre 2014 à 13:48

    Un bien bel article! J’ai moi aussi vécu ces moments où l’on se sent tellement nulle en voyant le courage dont sa maman fait preuve face à ces traitements lourds. J’espère pour toi et tout ta famille que ta maman aura autant de chance que la mienne et que le cancer la laissera vite tranquille. J’ai eu une de mes plus grosses joies quand ma mère m’a annoncé la dernière opération de reconstruction, celle qui signifiait que c’était bien fini, que le risque de rechute était minime et que la vie pouvait continuer!
    Soyez forts, restez soudés, c’est tout ce qui est nécessaire pour aider le corps à trouver la force de repousser le cancer!

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:08

      Je l’espère aussi de tout mon coeur, merci pour tes encouragements <3

      Répondre



    Posté par le 6 octobre 2014 à 14:07

    Très bel article, une réalité présente dans la vie de plus en plus de gens malheureusement.. Bon courage et que ta maman continue de faire face avec toi et votre entourage

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:06

      Merci beaucoup ! <3

      Répondre



    Posté par le 6 octobre 2014 à 14:39

    Ton article me touche beaucoup. Dans ma famille y’a eu plein de cancers, pour le coup c’était que des cancers nichés dans des organes ou dans la tête. Ces foutus cancers… Ils ont vraiment changé ma vision de la vie.
    J’ai appris avec la maman de mon chéri, qui maintenant va très très bien, que le cancer se guérit bien. Elle a elle aussi eu un cancer du sein! Sa période de rémission est terminée, même si j’imagine qu’après ça on continue à être prudent et un peu parano toute sa vie :).
    La plus important dans la maladie, c’est d’avoir ses proches autours de soi. Quand on apprend qu’on a une chance de quitter ce monde, alors que finalement on peut partir n’importe quand de n’importe quoi depuis notre naissance, on voit les choses différemment. Et pourtant elles sont pareilles si on y pense.
    Il vaut mieux choisir l’option « profiter à fond » car avec elle on ne risque pas de regretter.
    Quand elle s’en sera sortie, elle aura un nouvel oeil sur la vie, plein d’espoir, de bonheur et de paix.
    Tout ce que je peux souhaiter à ta maman et à toi, c’est de garder en tête que quoi qu’il arrive, s’aimer ça guérit de tout.
    Tu as tout mon soutien (même si il ne te sert à rien), et je vous embrasse toutes les deux, ta maman et toi êtes très courageuses ♥ !!

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:06

      C’est vrai que ce genre de choses change un peu le regard qu’on porte sur la vie.
      Et oui, la famille, l’entourage, c’est le plus important, il faut rester soudés ! :)
      Merci beaucoup pour ton message, il me touche beaucoup, et ton soutien n’est pas inutile du tout, il nous va droit au coeur :) <3

      Répondre



    Posté par le 6 octobre 2014 à 14:41

    Super article, très émouvant… Le cancer du sein nous touchent toutes de près ou de loin, seul le dépistage permet de sauver des vies !
    Bon courage à ta maman, qu’elle continue à se battre avec la même force !

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:04

      Oui seul le dépistage peut permettre d’éviter ça.. Et il est encore trop évité.. :/
      Merci beaucoup pour ton message ! <3

      Répondre



    Posté par
    Anne-Laure SEURAT
    le 6 octobre 2014 à 14:58

    Ton article est magnifique… Je l’ai lu les yeux embués de larmes…
    Ta maman est une force de la nature, elle va s’en sortir j’en suis persuadée.
    Bon courage aussi à toi, parce que tout le monde souffre dans cet épreuve.
    Continues de nous faire partager ton talent pour le nail art.

    Et bravo pour ton courage d’avoir écrit cet article, parce que c’est pas facile d’en parler, et de coucher les mots sur l’écran…

    Je vous embrasse très fort toi et ta maman, et t’envoi toutes les bonnes ondes possibles.

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:03

      J’ai hésité avant d’écrire cet article et finalement, je crois que ça m’a aussi fait du bien.
      Merci pour ton message en tous cas, merci beaucoup <3

      Répondre



    Posté par
    Siriane
    le 6 octobre 2014 à 16:05

    Ton article est très touchant, j’ai les larmes aux yeux..
    J’ai moi-même une petite soeur de 8 ans, RCH, une sorte de cancer du colon et je sais à quel point c’est difficile pour l’entourage. Culpabilité, incompréhension..
    C’est un combat de tout les jours, et finalement la plus solide dans l’histoire c’est ce petit bout de 8 ans qui te donne des leçons de vie tout les jours. Je te souhaite beaucoup de courage ainsi qu’a ta maman, votre amour vaincra.
    Tendrement,

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 23:01

      Oh, tu dois comprendre mieux que personne ce que je peux ressentir alors..
      Merci beaucoup pour ton message et tes encouragements, j’envoie aussi plein d’ondes positives à ta petite soeur, plein, plein, plein <3

      Répondre



    Posté par le 6 octobre 2014 à 20:01

    Waouh, cet article est géniaaaal
    Et ta plume m’a beaucoup touché
    Le cancer, cette merde qui effectivement a du rendre ta journée, celle de ta maman et de tes proches très grise et triste
    Mais c’est un tellement beau message
    BRAVO <3

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 22:59

      Merci beaucoup pour ce gentil commentaire <3

      Répondre



    Posté par
    Cécile
    le 6 octobre 2014 à 21:43

    J’ai une petite cousine qui est décédée à l’âge de 8 ans d’une leucémie… Alors que je ne la connaissais preque pas, cela m’avait déjà beaucoup affecté… Je n’ose pas imaginer la sensation que cela doit procurer lorsque c’est sa maman…
    Ton article est tres bien ecrit, il m’a fait verser une larme.
    Ta maman a l’air d’être une force de la nature, je ne doute pas qu’elle va s’ en sortir. Et je pense que tu lui es d’un grand soutien.
    Je te fais de gros bisous, ainsi qu’à ta maman. Je suis de tout coeur avec vous. ♡♥

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 22:54

      Hello Cécile,

      Ca n’a pas du être facile à vivre en effet.. Je suis sure qu’elle veille sur vous de là où elle est.
      Merci beaucoup pour ton message en tous cas, toutes ces gentils paroles et ton soutien, ça me touche beaucoup !

      Répondre



    Posté par
    Elles Nails
    le 7 octobre 2014 à 0:35

    Je laisse un commentaire ou j’en laisse pas? J’hésite mais comme c’est pour en mettre un positif je vais l’écrire!
    Ton article m’a touchée, forcément. J’étais dedans il y a à peine 1 an alors que je n’avais que 24 ans. Le cancer c’est un mot qui fait peur. Ça fait peur à la personne concernée parce qu’on croit qu’on va mourir, parce qu’on va perdre sa féminité et ses cheveux… Ça fait peur parce qu’on ne se sent pas malade!
    « Qu’est ce que c’est que cette annonce? Je vais bien, j’ai 24 ans c’est pas possible… Pourquoi moi? »

    Ça fait encore plus peur à son entourage, comme tu le dis si bien. On se rassure soi même et les autres. On est combatives. Et avec tout le soutient que ta maman a, toutes les ondes positives qu’elle reçoit, toute sa rage, elle se doit de s’en sortir!

    Je vous souhaite le meilleur, que cette cochonnerie soit derrière vous, que vous puissiez en parler au passé avec une grande fierté!

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 7 octobre 2014 à 22:51

      Merci beaucoup pour ton message. Tu dois savoir mieux que personne ce que ça fait en effet.. C’est pas évident mais on reste fortes ! :)
      Merci beaucoup pour toutes tes ondes positives en tous cas, j’les prends avec moi et je les transmets à ma maman ! :)

      Répondre



    Posté par
    ZoGirl
    le 7 octobre 2014 à 19:03

    Cc! J’espère que ta mère ira mieux, je te comprends, ma grand-mère aussi a eu le cancer… c’est un Nail Art en hommage a elle? en tout cas la photo est tres… sensuelle :p

    Répondre



    Posté par
    Hélène
    le 7 octobre 2014 à 23:47

    Tu m’as fait pleurer. Ton témoignage est tellement touchant et nous rappelle qu’on n’a qu’une vie et qu’il faut en profiter. Sois forte, nous sommes toutes avec toi et plein de courage à ta maman.

    Répondre



    Posté par le 11 octobre 2014 à 10:05

    Cet article m’a complétement chamboulée ce matin ! Je connais ça, ma grand mère l’a eu deux fois, la mère de mon père en est morte, ma mère est suivit, et pour ma part je sui surement porteuse du fameux allèle (cas d’angelina jolie) Je repousse d’aller faire les tests et le depistage, c’est idiot, mais je préfère vivre dans l’ignorance, je ne me sens pas capable d’affronter ça. Ca me fait peur. J’arrive à gérer pour les autres, plus facilement. Mais moi je refuse qu’il y ait de l’inquiétude pour moi. Enfin bref, bravo à toi d’en parler, c’est pas simple !
    Et très jolie manucure !
    Bisous

    Répondre



    Posté par le 19 octobre 2014 à 10:27

    […] ne trouve pas les mots justes pour parler de la maladie. Par contre, je vous invite à aller lire cet article de Julie Jesuisvernie… Elle y raconte son expérience face à la maladie, avec un courage qui brise le coeur autant […]

    Répondre



    Posté par
    Helene
    le 21 octobre 2014 à 0:19

    Très bel article. L’octobre rose me touche aussi beaucoup. Pleins de bisous et de courage :)

    Répondre



    Posté par
    Hélène de Lyon
    le 22 novembre 2014 à 10:02

    Votre témoignage m’a beaucoup émue.
    En janvier 2011 j’ai vécu le même parcours que votre maman et à l’annonce de mon cancer du sein je me suis sentie devenir une combattante pour moi et pour ma famille (ma fille avait 9 ans).
    J’ai bien sur eu des moments de faiblesses mais j’ai toujours rebondis.
    Pendant mes séances de chimiothérapie j’ai rencontré des gens admirables et remplis de courage.
    Aujourd’hui je vais bien et la maladie et derrière moi et c’est pour cela que j’envoie un message d’encouragement à votre maman et a toutes les personnes sous traitements .
    La prévention est primordiale car le temps est un allié précieux dans la lutte contre le cancer
    Pour aider la recherche je participe aujourd’hui à la marche des lumières qui se déroule à Lyon et à Paris au profit de différents centres de cancérologie

    « Si la vie te donnes une centaine de raisons de pleurer, montre à la vie que tu as un milliers de raisons de sourire.

    Répondre



    Posté par
    Juliie
    le 3 janvier 2015 à 21:50

    Bonjour je te suis sur IG depuis longtemps.. je ne vais pas souvent sur les blogs mais ce soir je suis tombée sur le tien. Sur tes magnifiques photos

    Répondre



      Posté par
      Julie
      le 14 janvier 2015 à 10:23

      Merci beaucoup ! Bienvenue par ici alors :)

      Répondre



    Posté par le 19 juin 2016 à 18:05

    […] y a un peu plus d’un an et demi, je vous partageais sur ce blog un article un peu différent de d’habitude. Un article dans lequel pour la première fois je vous […]

    Répondre



    Posté par le 13 décembre 2016 à 22:51

    Chère Julie,

    Je suis tombé absolument par hasard sur ton article en faisant des recherches sur le cancer du sein parce que ma maman se bat elle aussi contre cette saleté de maladie depuis quelques mois, elle a déjà subi une mastectomie et a commencé une chimiothérapie pour lutter contre les métastases osseux.
    Je voulais simplement te dire merci, merci pour tes mots qui m’ont tellement émue que j’en ai pleuré. Tes mots m’ont absolument touchés. Pour ça merci, c’est réconfortant, moi qui vit son cancer à distance parce que je suis expatriée. Je me sens impuissante et atrocement coupable.

    Je te souhaite le meilleur.

    Miryam

    Répondre




 

Powered by Wordpress & Designed by Th2Designer.com