Lifestyle

Urbex : le camping dévasté.

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, et notamment sur Instagram, vous savez peut-être que j’ai passé mes vacances sur l’Île de Ré (un endroit dont je suis tombée amoureuse et dont je vous reparlerai très vite !). Avant mon départ, je me suis renseignée sur les éventuels spots d’urbex à visiter sur cette petite île de 30 km de long. Je n’ai pas eu à chercher bien loin : je suis très vite tombée sur des articles de journaux évoquant un camping fermé depuis plusieurs années. Après quelques investigations, j’ai enfourché mon vélo et suis partie avec une copine à la recherche de ce camping abandonné.

On est parti sans être vraiment certaine que ce camping abandonné était toujours bel et bien abandonné. (C’est aussi ce qui fait le charme de l’urbex, on ne sait pas trop sur quoi on va tomber ni si on va pouvoir entrer). Les articles de journaux dataient un peu, il est toujours possible de laisser des avis sur ce camping sur de nombreux sites internet, et on se disait qu’un si grand terrain sur une île comme l’île de Ré n’avait pas pu être laissé à l’abandon bien longtemps. À mesure que nos vélos avalaient les kilomètres, on commençait un peu à se dire que cette expédition allait finir en eau de boudin, encore plus quand un panneau routier quasi neuf indiquait la direction dudit camping. Et finalement… au bout d’une impasse se dressait l’entrée, totalement bloquée par des énormes pierres, de ce fameux camping fantôme. On a trainé nos vélos par-dessus les gros cailloux et la visite de cet immense terrain à l’abandon a pu commencer.

Pour la petite histoire (et après quelques recherches), il s’avère que ce camping a été fermé suite à la tempête Xynthia de 2010. Elle avait été particulièrement virulente et ce camping, qui se trouve à quelques mètres seulement de la mer, s’est retrouvé submergé suite à la rupture des digues. La tempête ayant eu lieu entre le 26 février et le 1er mars, j’ai cru comprendre qu’il n’y avait personne sur place à ce moment là, mais les mobil-homes et caravanes entreposés ont été détruits et le terrain totalement dévasté. C’est finalement en 2011 qu’une décision de justice est venue sceller le sort du camping : il ne rouvrira jamais du fait de sa situation à risque (classé zone rouge inondable), le terrain est donc à l’abandon depuis ces 8 dernières années.

Il n’est pas difficile d’imaginer la violence de la tempête quand on se promène dans le camping, même 8 ans après. De nombreux arbres morts au tronc brisé sont couchés ici et là, et pas vraiment des petits arbustes… En revanche, les bâtiments sont encore debouts. Abîmés certes, mais toujours entiers. Toutes les fenêtres sont brisées et la plupart des murs tagués mais je trouve que pour des bâtiments à l’abandon depuis 8 ans, ils ont été plutôt épargnés (il reste même des éviers et des cuvettes de toilettes !) La nature a évidemment repris ses droits, il est difficile de discerner les anciens emplacements et certains espaces du camping sont inaccessibles en raison des ronces qui ont envahi le terrain (inaccessibles en short en tous cas, ahah). L’ambiance qui se dégage du camping est assez particulière, un petit côté post-apocalypse très étrange.

Vous remarquerez sans doute que mes photos ne sont pas comme d’habitude. J’ai eu envie de m’amuser un peu avec les retouches et d’essayer de donner un photo un petit côté terne/vieilli/abimé qui collait bien à l’ambiance du camping. Je ne peux pas vraiment tenter ce genre de retouche un peu « extrême » avec mes photos de nail art par exemple, les couleurs de mes ongles seraient modifiées et je trouverais ça un peu bête. Mais pour le coup, je trouve que les photos d’Urbex se prêtent bien à ce genre de petites excentricités photoshopesques, non ? :) J’espère en tous cas que la visite de ce camping fantôme vous aura plu, si c’est le cas n’hésitez pas à découvrir ou re-découvrir mon article sur une colonie de vacances abandonnée et ma petite expédition sur la Petite Ceinture Parisienne :)

Je vous envoie plein de bisous, à très vite !

 

18 Comments

  • Reply
    Sunwhere
    13 août 2018 at 12 h 24 min

    Dingue cet endroit ! Et ces effets vont parfaitement aux photos et l’ambiance du lieu (enfin j’imagine :))

    Julie

    • Reply
      Julie
      15 août 2018 at 20 h 15 min

      Merci beaucoup ! :)

  • Reply
    AuroreVoyage
    13 août 2018 at 15 h 43 min

    Sympa et originale cette visite ! Nous partons dans les alentours de La Rochelle cette semaine, et irons peut être faire un tour sur l’île de Ré.
    Belle journée !

    • Reply
      Julie
      15 août 2018 at 20 h 15 min

      Merci beaucoup ! Bonnes vacances alors :)

  • Reply
    Myrtilla
    13 août 2018 at 18 h 31 min

    Je pense que je ne pourrais jamais faire de l’urbex, je suis trop trouillarde :P Par contre j’adore lire ce genre d’articles chez les autres ! :)

    • Reply
      Julie
      15 août 2018 at 20 h 15 min

      Je te rassure je suis une vraie froussarde aussi ! Mais j’y vais toujours accompagnée ! :D

  • Reply
    Amandine
    13 août 2018 at 20 h 55 min

    J’ai adoré cette série de photos :) je trouve toujours étrange que des gens quittent certains lieux et laissent tout derrière eux. Comme par exemple un bateau! Je comprends qu’ils n’en auront peut-être plus besoin mais ils pourraient le vendre haha

    • Reply
      Julie
      15 août 2018 at 20 h 14 min

      Merci beaucoup Amandine :) Oui pareil ! Et encore là ce n’est pas grand chose, j’ai vu des photos d’urbex de manoirs, maison, château ou tout a été laissé en l’état, c’est tellement triste…

  • Reply
    Apolline
    13 août 2018 at 21 h 20 min

    Je ne connaissais pas du tout le concept, même si j’ai du voir passer le terme par ci par là. Merci pour la découverte, j’adore ! Le concept et les photos ! D’ailleurs, je crois que j’étais avant-gardiste quand j’étais au collège : j’adorais visiter les endroits abandonnés :D. Lors d’un prochain week-end/voyage, je me renseignerai sur les spots :)

    • Reply
      Julie
      15 août 2018 at 20 h 13 min

      Hello Apolline,
      J’étais pareil étant plus jeune, j’étais fascinée par les maisons abandonnées de mon quartier et j’ai appris que cette passion avait un nom : l’urbex :D Oui on trouve pas mal de choses sur internet, des petits indices et après faut fouiner !

  • Reply
    Marine
    15 août 2018 at 19 h 30 min

    J’adore explorer des endroits abandonnés mais je dois avouer que les occasions sont devenues rares.
    J’ai bien aimé ta série en tout cas qui retranscrit bien l’ambiance fantomatique et la nature qui finit toujours par reprendre ses droits :)

    • Reply
      Julie
      15 août 2018 at 20 h 12 min

      Hello Marine !
      Merci beaucoup :)
      C’est pas toujours évident d’en trouver mais on trouve pas mal de bonnes adresses sur internet ! :)

  • Reply
    Et pourquoi pas Léa ?
    15 août 2018 at 21 h 23 min

    Coucou !

    Merci beaucoup pour ces photos et cette histoire, je trouve l’urbex toujours aussi fascinante ! Je suis trop peureuse pour vraiment tenter par moi-même (ou alors il faudrait que je trouve de bons compagnons de route ouverts au fait que je puisse me caguer dessus ahah) alors j’adore lire les articles des autres qui osent. C’est incroyable ces endroits où le temps semble s’arrêter…

    En tout cas cette retouche un peu différente des photos est vraiment chouette, j’aime beaucoup :)
    Bisous,
    Léa

    • Reply
      Julie
      6 septembre 2018 at 13 h 36 min

      Hello Léa, merci beaucoup pour ton commentaire :)
      Tu devrais trouver des gens avec qui te lancer, je suis une vraie flippette aussi, mais à plusieurs ça passe beaucoup mieux ! :D

  • Reply
    Illyria
    17 août 2018 at 13 h 35 min

    C’est trop flippant le tag « s’il vous plaît partez avant qu’il ne soit trop tard », on dirait que c’est un lieu hanté et qu’une catastrophe va s’abattre sur les gens x)
    Chouette expédition en tout cas, merci pour le partage!

    • Reply
      Julie
      6 septembre 2018 at 13 h 32 min

      Hello ! Oui ça nous a fait un peu flipper quand on l’a vu ahah, surtout qu’il était taggué à différents endroits !

  • Reply
    marllabas
    23 août 2018 at 16 h 24 min

    J’adore l’urbex, il faut que je cherche des spots pres de chez moi !

    • Reply
      Julie
      6 septembre 2018 at 13 h 31 min

      Hello !
      On tombe parfois sur des spots par hasard, mais tu peux aussi en trouver en tapant urbex + ta région dans google par exemple :)

    Répondre à marllabas Cancel Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.