Culture

Coups de coeur lecture : 3 polars qui m’ont fait frissonner

Pas de bonnes résolutions pour moi en ce début d’année, mais plein d’idées en têtes et d’envies pour le blog, notamment celles de vous parler plus souvent de… lectures ! Si vous me suivez depuis un moment, vous savez peut-être que j’adore lire et que j’ai notamment un gros penchant pour les romans policiers. J’en ai dévoré un certain nombre ces dernières semaines et j’ai eu envie de vous parler de mes 3 plus gros coups de coeur. Trois romans au suspense de folie et aux intrigues parfaitement ficelées qui m’ont tenu en haleine du début à la fin. Si vous en êtes en panne de lecture, cette petite sélection vous inspirera peut-être !

Quand sort la recluse – Fred Vargas

La 4ème de couv’ : « – Trois morts, c’est exact, dit Danglard. Mais cela regarde les médecins, les épidémiologistes, les zoologues. Nous, en aucun cas. Ce n’est pas de notre compétence.
– Ce qu’il serait bon de vérifier, dit Adamsberg. J’ai donc rendez-vous demain au Muséum d’Histoire naturelle.
– Je ne veux pas y croire, je ne veux pas y croire. Revenez-nous, commissaire. Bon sang mais dans quelles brumes avez-vous perdu la vue ?
– Je vois très bien dans les brumes, dit Adamsberg un peu sèchement, en posant ses deux mains à plat sur la table. Je vais donc être net. Je crois que ces trois hommes ont été assassinés.
– Assassinés, répéta le commandant Danglard. Par l’araignée recluse ? »

Mon avis : C’est le premier livre de Fred Vargars que je lis et quel coup de coeur ! J’ai adoré l’histoire que j’ai trouvé particulièrement originale, les personnages aux personnalités un poil décalées aussi diverses qu’attachantes, le style de l’auteure (j’ai découvert récemment que c’était une femme !) et le rythme du récit. Il y a de nombreuses références aux insectes et aux araignées tout au long du roman, mais même moi, grande arachnophobe que je suis, j’avais hâte de tourner les pages et d’avoir le fin mot de l’histoire !

Le manuscrit inachevé – Franck Thilliez 

La 4ème de couv’ : « Aux alentours de Grenoble, une voiture finit sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane. Dans le coffre, le corps d’une femme. A la station-service où a été vu le conducteur pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l’homme n’est pas le propriétaire du véhicule.
Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L’institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. Sa vie ? Un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L’Inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d’Opale, et le traumatisme de l’enlèvement de sa fille Sarah. L’agression soudaine de son mari va faire resurgir le pire des quatre années écoulées.
Dans le vent, le sable et le brouillard, une question parmi d’autres se pose : vers qui, vers quoi se tourner, quand l’unique vérité est que tout vous devient étranger ? »

Mon avis : Je suis une grande grande fan de Thilliez et autant vous dire que son dernier opus ne m’a absolument pas déçue, bien au contraire ! Il manie les mots et les figures de style comme personne et sait parfaitement comment semer le doute et la confusion dans l’esprit de son lecteur. J’ai particulièrement adoré l’histoire, parsemée de moments particulièrement glauques (voire carrément gores) et je ne vous parle pas de la fin que j’ai trouvé grandiose. Thilliez sait jouer avec les mots, au sens propre du terme, comme personne et j’ai trouvé ça absolument grandiose. Mais je ne vous en dis pas plus, je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir… :)

Le cri – Nicolas Beuglet

La 4ème de couv’ : « À quelques kilomètres d’Oslo, l’hôpital psychiatrique de Gaustad dresse sa masse sombre parmi les pins enneigés. Appelée sur place pour un suicide, l’inspectrice Sarah Geringën pressent d’emblée que rien ne concorde. Le patient 488, ainsi surnommé suivant les chiffres cicatrisés qu’il porte sur le front, s’est figé dans la mort, un cri muet aux lèvres – un cri de peur primale. Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va découvrir une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…»

Mon avis : Je crois que c’est mon plus gros coup de coeur de l’année, j’ai dévoré ce livre à vitesse grand V ! L’histoire démarre au quart de tour et mille questions se posent dès les premières pages. Un hôpital psychiatrique perdu au milieu de nulle part, un mystérieux patient inconnu… l’ambiance est dérangeante et pourtant on meurt d’envie d’en savoir plus. Le récit est hyper rythmé, tout s’enchaîne, quand certaines questions s’éclaircissent, de nouvelles énigmes viennent semer le doute et la confusion. Quant à l’intrigue en elle-même… elle nous fait voyager à travers le monde, l’histoire et le temps. Une vraie petite pépite !

Voilà pour mes 3 gros derniers coups de coeur polars. Trois page-turners qu’il est difficile de reposer une fois qu’on a mis le nez dedans ! Est ce que vous connaissez ces 3 auteurs ? Si vous avez d’autres titres de leur palmarès à me conseiller, je suis preneuse ! (Je suis d’ailleurs en train de lire le premier roman de Vargas, je vous en reparlerai surement par ici !) Et vous vous lisez quoi en ce moment ?

À très vite,

 

1 Comment

  • Reply
    Mathiilde
    10 janvier 2019 at 14 h 44 min

    Le premier ne me dit pas trop.. J’ai lu aussi Le manuscrit inachevé de Franck Thilliez et j’ai aussi adoré !!! Et le troisième me dit bien aussi.. ça va aller sur ma Liste ;) ! En tout cas j’aime beaucoup ces articles !

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.