Mes 4 dernières lectures.

28 mars 2017

Je reviens aujourd’hui avec un nouvel article culture pour vous parler de mes 4 dernières lectures, 4 romans d’Harlan Coben que j’ai reçu à Noël et que j’ai avalé à vitesse grand V (pour changer). Si j’ai beaucoup apprécié ces 4 lectures, certaines m’ont plus transportée que d’autres, je vous explique lesquelles et pourquoi. Let’s go !

hb1

INNOCENT 

La 4ème de couv’ : Ces téléphones portables avec fonctions photo et vidéo, Matt n’en voulait pas. Mais l’enthousiasme d’Olivia a emporté ses dernières réticences. Pour filmer le bébé qui va bientôt arriver, a-t-elle dit. Trois jours plus tard, un message de son épouse, en voyage d’affaire à Boston. Sur l’écran, un film de 15 secondes. La vue volée d’une chambre d’hôtel. Un inconnu allongé sur un lit en galante compagnie. Un coup de poing dans l’estomac. Cette femme c’est Olivia.

Ce roman est sorti il y a un petit moment, ce qui explique le petit saut dans le passé, à l’époque ou les photos et les vidéos sur les téléphones étaient une petite révolution. Certains pourraient penser que l’histoire a mal vieilli, en ce qui me concerne ce détail ne m’a absolument pas dérangée ! Au début du roman on fait la connaissance de plusieurs personnages, Matt et Olivia, mais pas seulement. D’autres personnages important arrivent au fur et à mesure, dont une enquêtrice que j’ai beaucoup aimée, Loren Muse : une femme pas très sure d’elle qui vit avec sa mère mais qui possède un caractère bien trempé. Plusieurs intrigues se mettent en place, chacune de leur côté. On se doute qu’elles finiront par se rejoindre à un moment donné, mais on ne sait ni quand ni comment. Alors on avale les pages à vitesse grand V en espérant relier tous les éléments entre eux jusqu’au dénouement final, encore une fois parfaitement ficellé !

SANS UN MOT

La 4ème de couv’ : Jusqu’à quel point connaît-on son enfant ? Mike et Tia ne cessent de se poser la question : leur fils Adam, seize ans, a changé. Réfugié dans sa chambre, il ne quitte plus son ordinateur. Malgré leurs réticences, ils se décident à installer un logiciel espion. Un jour, un mail inquiétant. Et Adam disparaît, sans un mot…

J’ai lu ces romans dans un ordre totalement aléatoire et pourtant, je les ai enchaîné dans le « bon » sens. L’intrigue de ce roman se passe dans la même ville que « Innocent », on retrouve la même enquêtrice et on comprend que l’histoire se déroule après l’affaire Matt et Olivia. J’ai beaucoup aimé retrouver Loren Muse et suivre l’évolution de son personnage, pour autant lire ces deux romans dans le désordre n’altère en rien la compréhension de l’histoire. Encore une fois une intrigue pleine de rebondissements, entre suicide, drogue et disparition, on se retrouve dans la double vie d’un adolescent tout ce qu’il y a de plus banal mais qui cache bien des secrets.

DISPARU À JAMAIS

La 4ème de couv’ : Will a tiré un trait sur son frère. Onze ans après les faits, il le considère comme mort et continue d’occulter cette question lancinante : comment Ken a-t-il pu violer et assassiner leur voisine ? En fuite depuis le drame, l’adolescent meurtrier n’a plus donné signe de vie. Alors qu’il est toujours recherché par la police, le voilà qui refait surface. Au même moment, Sheila, la fiancée de Will, disparaît subitement. Comment croire à pareille coïncidence ? 

Des 4 romans, je crois que c’est celui que j’ai préféré. J’ai trouvé l’histoire et l’ambiance beaucoup plus noires que dans les précédents. La violence est plus présente dans ce roman, qu’elle soit physique ou psychologique. Les personnages ont tous enduré des épreuves difficiles, chacun de leur côté, ils sont écorchés par la vie et je trouve que leur vécu donne encore plus de profondeur à l’intrigue. Cette dernière est toujours extrêmement bien ficelée, le schéma est un peu le même que dans Innocent et Sans un mot : différentes intrigues démarrent, on sait qu’elles vont finir par n’en former plus qu’une seule mais il est quasi impossible de deviner quand et comment tant il y a de rebondissements… et ce jusqu’à la dernière ligne.

À TOUTE ÉPREUVE

La 4ème de couv’ : Parfois, Mickey aimerait bien être un lycéen comme les autres. Être accepté par les membres de son équipe de basket, traîner avec ses amis, sortir avec la belle Rachel… Mais Mickey est un Bolitar, et avec le nom, vont les responsabilités. Celle d’élucider une série de disparitions qui ébranlent son lycée. Celle d’aider ce Jared que son amie Ema n’a jamais rencontré, mais dont elle se sent déjà si proche sur la toile, et qui s’est volatilisé. Celle, enfin, de percer le mystère autour de la mort de son père. Oui, Mickey es bien un Bolitar et, comme son oncle Myron, il va devoir apprendre le prix de la vérité.

J’ai mis un moment à capter que ce livre faisait partie d’une série. Coben a en effet sortie une série de romans autour du personnage de Mickey Bolitar (à noter qu’il existe aussi une série Myron Bolitar, oncle de Mickey, qu’on retrouve ponctuellement dans À toute épreuve). Comme je n’ai pas lu les précédent tomes, j’ai eu du mal à saisir tous les détails de l’histoire et beaucoup de mes questions sont restées sans réponse. Pour autant j’ai adoré cette enquête mystérieuse menée par un adolescent et ses amis qui ne rentrent pas dans des cases, et le fait qu’il reste des points d’interrogation dans mon esprit m’a donné très envie de lire les précédents et de découvrir le prochain (la fin laisse en effet entendre qu’il devrait y avoir une suite !)

hb2

Vous avez déjà lu un de ces livres ? Ou peut-être un de la série Bolitar ?

À très vite !

signature0

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires pour “Mes 4 dernières lectures.”

    Posté par
    Mathiilde
    le 28 mars 2017 à 11:29

    J’adore les Harlen Coben !!! Et puis ça fait un moment que je n’en avais pas lu.. Mais du coup avec ton article je crois que je vais m’y remettre très vite ;) !

    Répondre



    Posté par le 28 mars 2017 à 21:20

    Je ne connais pas du tout ces romans mais ils ont l’air pas mal du tout, je les lirai à l’occasion !
    Bisou ma belle

    Répondre



    Posté par le 29 mars 2017 à 16:58

    Je viens de finir mon tout premier Coben il y a quelques jours, et c’était « sans un mot » trouvé dans une boîte à livres de ma commune :-) J’ai adoré le rythme du livre, les pages ont défilé sans que je m’en rende compte…En quelques soirées il était terminé !
    Je pense que j’en lirais d’autres de cet auteur ( même si juste après, je suis passée à un autre registre avec Gilles Legardinier et que j’ai eu un vrai coup de coeur pour son roman ! )

    Bises !

    Répondre




 

Powered by Wordpress & Designed by Th2Designer.com