Culture

Netflix & chill : 6 séries à voir (et à revoir) pour se marrer

En cette période un peu particulière (aka le confinement), je pense sincèrement que tous les conseils sont bons pour se détendre et se changer les idées. Et puisqu’on risque d’avoir dans les semaines à venir pas mal de temps à tuer, je me suis dit que quelques recommandations Netflix pourraient être utiles. J’avais déjà fait un ou deux articles séries sur ce blog il y a trèèès longtemps. Mais comme j’en ai plusieurs en tête (et comme je regarde beaucoup Netflix) je me suis dit que c’était l’occasion de lancer une vraie rubrique pour ça. Voici donc le premier numéro de mon Netflix & chill ! Premier numéro dans lequel je vous partagemon top 6 des séries pour se marrer, parce que rire c’est bon pour le moral !

LES RÉCENTES

Brooklyn Nine-Nine

Diffusion : 2013 à aujourd’hui
Saisons : 7ème en cours de diffusion aux US
Durée d’un épisode : 20 minutes

Le pitch : La vie au sein du commissariat de police de Brooklyn n’est pas de tout repos : une pléiade d’inspecteurs un poil loufoques doivent jongler entre leur mission de protéger et servir les habitants de la ville, leur vie personnelle et surtout celle du bureau.

C’est mon copain qui m’a fait découvrir cette série et j’en suis FAN. Oubliez tout ce que vous connaissez des séries policières, celle-ci a son propre style bien… particulier. C’est complètement BARRÉ. Les personnages, aux caractères bien différents, sont tous plus allumés les uns que les autres et chaque épisode est un WTF complet. C’est vraiment une série à prendre au 1000ème degré et une fois qu’on a capté le truc, vraiment, c’est hilarant. Les épisodes sont très courts mais se suivent grâce à plusieurs fils rouges. Et au-delà d’être vraiment très drôle, la série aborde de nombreux sujets comme le racisme, l’homophobie dans la police, le féminisme… avec beaucoup de justesse, et délivre un très chouette message de tolérance.

Sex Education

Diffusion : 2019 à aujourd’hui
Saisons : 2
Durée d’un épisode : 45-50 minutes

Le pitchLa rebelle Maeve entraîne Otis, un ado vierge mais doté d’une mère sexologue, dans la création d’une cellule de thérapie sexuelle clandestine au sein de leur lycée…

C’est mon plus récent coup de coeur série. J’ai binge-watché la première saison en décembre dernier et j’ai ADORÉ ! Il y a absolument 0 tabou dans cette série, toutes les facettes de la sexualité sont abordées une à une avec beaucoup d’humour et de bienveillance. Les personnages et la série en général sont assez « too much » et surréalistes mais c’est aussi ce qui fait son charme. On a l’impression que tout ça se passe dans une bulle et dans un monde un peu à part. Les personnages sont tous absolument géniaux et loufoques à leur manière. Mention spéciale pour le personne d’Eric (le meilleur ami d’Otis) et de Jean Millburn (sa mère), je les SURKIFFE. Je pense sincèrement que cette série est d’utilisé publique et qu’elle lève le voile sur de nombreux sujets/tabous qui tournent autour de la sexualité chez les adolescents (mais pas que). Le tout avec des scènes hilarantes et des punchlines de folie.

Modern Family

Diffusion : 2009-2020
Saisons : 11
Durée d’un épisode : 22 minutes.

Le pitchQuand les familles voisines Pritchett, Delgado et Dunphy acceptent qu’un documentaire soit tourné sur leurs vies, elles étaient loin d’imaginer qu’elles allaient tant en révéler…

Comme pour Brooklyn 99, j’ai découvert cette série sur le tard. Le format est assez différent des séries habituelles : les « face cam » des personnages comme s’ils s’adressaient à un journaliste sont assez déroutants au début. Mais une fois passée la surprise, c’est la régalade assurée. Les personnages sont complètement barrés et le quotidien de cette famille recomposée un peu zinzin est hyper drôle à suivre. On retrouve tous les clichés : le grand-père de la famille qui se met en couple avec une bomba latina bien plus jeune que lui, le couple homo très stéréotypé, l’ado superficielle et sa soeur intello… Mais QU’EST CE QUE C’EST DRÔLE. Bien que l’histoire se déroule au sein d’une famille (très) aisée, leur quotidien est loin d’être lisse et parfait. Et la série dépeint assez bien (en exagérant bien entendu) les avantages et les inconvénients d’une (grande) famille recomposée.

Big Bang Theory

Diffusion : 2007 à aujourd’hui.
Saisons : 12
Durée d’un épisode : 22 minutes.

Le pitchLeonard et Sheldon pourraient vous dire tout ce que vous voudriez savoir à propos de la physique quantique. Mais ils seraient bien incapables de vous expliquer quoi que ce soit sur la vie « réelle », le quotidien ou les relations humaines… Mais tout va changer avec l’arrivée de la superbe Penny, leur voisine. Ce petit bout de femme, actrice à ses heures et serveuse pour le beurre, va devenir leur professeur de vie !

Je ne me lasse pas de voir et revoir les épisodes de cette série. (Vous êtes forcément tombé dessus un jour en zappant sur NRJ12, j’ai l’impression qu’ils rediffusent les mêmes épisodes depuis 10 piges). Je suis fan de cette bande d’amis aussi improbable que touchante. Comme pour Friends, on aurait envie d’en faire partie. J’adore l’idée de la bimbo un peu superficielle qui devient la meilleure amie d’une bande de geeks pas très à l’aise en société. Ça donne évidemment lieu à tout un tas de scènes loufoques et totalement décalée. C’est frais, c’est drôle et ça se regarde sans modération !

LES MOINS RÉCENTES

Friends

Diffusion : 1994-2004
Saisons : 10
Durée d’un épisode : 20 minutes.

Le pitch : Les péripéties de 6 jeunes newyorkais liés par une profonde amitié. Entre amour, travail, famille, ils partagent leurs bonheurs et leurs soucis au Central Perk, leur café favori.

C’est LE classique à voir et à revoir à l’infini. En ce qui me concerne je ne m’en lasserai JAMAIS, les épisodes tournent en boucle chez moi. Les épisodes sont courts et hyper rythmés bien que les décors ne changent que très peu (on tourne globalement entre le Central Perk, l’appart de Monica et celui de Chandler). Les personnages sont super attachants, on a clairement envie d’être le 7ème copain de la bande. Et je ris littéralement à CHAQUE épisode (même après les avoir vus 78 fois chacun). Je me repasse même en boucle mes scènes préférées : je vous recommande donc chaudement l’épisode 14 de la saison 5 (« The one where everyone finds out ») et l’épisode 9 de la saison 5 (« The one where Ross get high »)… DES PÉPITES !

How I Met Your Mother

Diffusion : 2005-2014
Saisons : 9
Durée d’un épisode : 22 minutes.

Le pitchTed se remémore ses jeunes années, lorsqu’il était encore célibataire. Il raconte à ses enfants avec nostalgie ses moments d’égarements et de troubles, ses rencontres et ses recherches effrénées du Grand Amour et les facéties de sa bande d’amis…

Si comme moi vous étiez totalement passé à côté de cette série à l’époque où elle était diffusée, (mon mec me l’a faite découvrir y’a un an c’est vous dire mon retard), foncez ! Je trouve que le modèle ressemble un peu à celui de Friends : on suit une bande de copains new-yorkais qui approchent de la trentaine, les décors sont quasiment toujours les mêmes : le bar et l’appart’ de Ted, Lily et Marshall. La vraie différence, c’est que l’histoire est racontée par Tedd à ses enfants, et qu’il y a un véritable fil rouge au fil des saisons : on attend de découvrir qui est leur mère. Finalement je trouve que ce suspense est assez secondaire (peut-être parce que j’ai pu bingewatcher les épisodes sans interruption). J’n’avais pas si hâte que ça de découvrir le fin mot de l’histoire, ce que je préférais finalement c’était suivre ces 5 potes un peu allumés et les situations assez loufoques et improbables qui ont rythmé leur quotidien. C’est drôle, c’est parfois touchant, bref un vrai bonbon.

C’est tout pour ce premier point Netflix. J’espère qu’il vous donnera des idées pour passer le temps dans votre canapé et vous fendre un peu la poire :) J’ai déjà d’autres idées pour les prochains : les séries feel-good, les séries au suspense insoutenables, les séries basées sur des faits réels… Il y a tellement de choses à voir et à découvrir sur Netflix ! Bref, je vous laisse ici pour aujourd’hui, n’hésitez pas à me partager les séries qui vous font rire VOUS, je me ferai un plaisir de les ajouter à ma liste (déjà longue comme le bras) de série à voir !

À très vite, 

 

 

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.