Non classé

Urbex (pour les nuls) : la Petite Ceinture.

Il y a quelques années, j’ai découvert à travers un reportage d’Envoyé Spécial une discipline qui m’a beaucoup intriguée…  l’urbex. Contraction de « urban exploration » cette discipline consiste à explorer des lieux abandonnés (ou non) et interdits d’accès. Si ça paraît quelque peu illégal comme ça (ça l’est), cette pratique n’en est pas moins régie par des règles. D’abord, on ne rentre dans un lieu QUE si on trouve un accès : on ne casse rien (portails, portes, fenêtres…) pour y rentrer. Ensuite, on ne dégrade rien sur place, on ne prend rien, on laisse l’endroit comme on l’a trouvé. Et troisième règle, on ne divulgue pas l’adresse de l’endroit que l’on a exploré pour le préserver (tout au plus on donne quelques indices). Ce sont les 3 principales règles que j’ai retenu de ce reportage qui m’a absolument fascinée. Après ça je me suis mise à lire des blogs d’urbex, à suivre des urban explorers sur les réseaux, à faire des recherches en gardant dans un coin de ma tête l’idée qu’un jour j’aimerais moi aussi me transformer en exploratrice des temps modernes. Ce que j’ai vite compris en faisant quelques recherches, c’est qu’il faut démarrer l’Urbex doucement mais surement. En gros ne projetez pas de visiter une ancienne base de l’ONU abandonnée tout de suite, faut pas s’emballer. Alors j’ai commencé soft, très soft (très trèèès soft) avec la Petite Ceinture parisienne.

img_1240

Petite minute culturelle : il s’agit d’une ancienne voie de chemin de fer de 32 km qui fait le tour de la capitale. Elle a été ouverte en 1852 et servait uniquement au trafic de marchandises (à part une de ses branches qui a été ouverte aux voyageurs pendant un petit laps de temps). Entre 1985 et 1990 les lignes ont  été stoppé tour à tour jusqu’à l’abandon total des voies. Aujourd’hui, certain tronçons de la Petite ceinture ont été réaménagées en promenade pour les piétons mais la plus grosse partie reste interdite au public.

img_1242

Pourtant, il existe dans Paris différents endroits où il est possible de descendre sur les voies et de s’aventurer dans de longues promenades le long des rails. J’avais notamment entendu parler d’une ouverture près de chez moi dans le 12ème qui permettait une jolie promenade de 2heures. J’ai tenté une première fois cette balade avec des copains, sauf qu’en partant dans la mauvaise direction on s’est très vite retrouvé face à une immense grille qu’il était impossible de franchir. Alors samedi dernier par un beau soleil d’hiver, avec mes deux meilleures copines, on y est retournées pour cette fois-ci partir dans le sens inverse. Et bingo, la ballade était beaucoup trop cool.

img_1245

img_1246

img_1255

img_1259

img_1260

Pendant deux heures de promenade on a donc suivi les rails, admiré les fresques qui ornent les murs le long de la voie, croisé une ancienne gare à l’abandon, quelques graffeurs et… traversé des tunnels. Des longs tunnels. Je ne savais pas trop si j’allais oser m’aventurer dans des tunnels tous noirs et longs de plusieurs kilomètres. Finalement, quand on s’est retrouvé face à cette immense bouche obscure, deux jeunes garçons s’y engouffraient tout juste. Alors on a allumé les torches de nos téléphones et on a suivi.

img_1263

img_1265

img_1267

img_1268

img_1270

Je ne vais pas vous mentir j’étais pas tranquille tranquille hein. J’ai fini par me détendre quand on a croisé des promeneurs en sens inverse qui nous ont un peu rassurées. Alors on a continué notre route dans la plus totale obscurité en essayant de ne pas nous tordre la cheville sur les cailloux et de ne pas trébucher sur des vieux câbles. On a trouvé quelques trésors sur notre route dont ce magazine télé en lambeaux qui n’a pas moins de… 26 ans ! Vous noterez la merveilleuse photo de Michel Drucker en couv’ (qui prouve que ce mec est à la télé depuis BEAUCOUP TROP longtemps.) Après 2km dans le noir, on a enfin vu le bout du tunnel (ahah) mais un autre menant aux Buttes Chaumont démarrait juste derrière. On s’est donc faufilées, que dis-je, FAXÉES entre ces deux barreaux tordus (oui là juste en-dessous) pour parcourir les derniers mètres de notre périple.

img_1280

img_1283


img_1285

J’ai vraiment ADORÉ me promener le long de ces rails. On croise quelques promeneurs, quelques graffeurs mais le calme règne le long de la promenade. Elle offre de jolis points de vues sur des rues parisiennes et vous donnent l’impression de découvrir des secrets bien cachés. Si vous avez envie de vous y aventurer, je vous conseille 1. de mettre des baskets, 2. de ne pas y aller seul(e) (il y a clairement des traces de vie dans les tunnels alors on sait jamais) 3. de vous équiper d’une lampe de poche !

En ce qui me concerne je me commence déjà à chercher un nouveau spot à explorer. Même si la Petite Ceinture c’est du pipi de chat, j’ai adoré ce petit goût d’interdit et ce pic d’adrénaline alors qu’on avançait dans le noir… J’ai hâte de recommencer !

Vous connaissez l’Urbex ? Vous en avez déjà fait ?

À très vite !

signature0

 

11 Comments

  • Reply
    Blandean
    6 décembre 2016 at 23 h 09 min

    oh c’est rigolo, j’ai découvert la Petite Ceinture il n’y a pas très longtemps non plus ! Je n’ai pas fait une aussi grande balade que toi mais j’ai eu le même ressenti de calme et de tranquillité.
    Tes photos sont superbes et me donnes envie de retourner explorer ce chouette lieu abandonné ;)

    • Reply
      Jemp
      8 juin 2017 at 15 h 55 min

      Bonjour à tous , je découvre ce forum , merci car il est tes intéressant .
      Je cherche un accès pour descendre sur les voies de la petite ceinture , quelqu’un pourait ‘il me renseigner ??
      Merci à tous
      Jp

      • Reply
        Julie
        17 juin 2017 at 20 h 12 min

        Hello,

        Il y a un accès dans le 12ème près de la villa du Bel Air :)

  • Reply
    Julie ♥ Adore (@julie_adore)
    7 décembre 2016 at 12 h 07 min

    super post , super intéressant :-)

  • Reply
    LandClochette
    12 décembre 2016 at 15 h 08 min

    Je ne connaissais pas du tout le terme mais j’adore le principe et évidemment les 3 règles me paraisse tout simplement de la logique la plus élémentaire quand même; je trouve que ça fait de sublimes photos et je cherche justement des lieux comme ça pour shooter mes looks, mais à la campagne pas facile facile.
    hâte de voir tes futures découvertes en tout cas

    biz

  • Reply
    nanolifestyle
    12 décembre 2016 at 20 h 22 min

    oh moi je trouve ça pas mal pour un début!
    Et oui j’en ai entendu parler…surtout sur des blogs mode en fait ^^ J’avoue moi aussi l’envie me titille un peu de jouer l’aventurière ;)

  • Reply
    Manayiiin
    18 décembre 2016 at 10 h 46 min

    C’est la 1ère fois que j’entends parler de la petite ceinture, ça a l’air génial ! Le paradis des photos…

  • Reply
    » Blog Archive » Urbex (de nuit) : la colo abandonnée.
    23 août 2017 at 18 h 20 min

    […] un petit moment. Moi qui suis particulièrement attirée par ce genre de lieux et par l’urbex, ça faisait donc un petit moment que l’envie de visiter cet endroit me titillait. Avec deux […]

  • Reply
    Deerow
    1 décembre 2017 at 17 h 05 min

    ah ah je connais ces lieux, nous sommes allé tourné un clip là bas, c’est genial
    https://www.youtube.com/watch?v=zpjDvrbcov0

    • Reply
      Julie
      5 décembre 2017 at 23 h 35 min

      Oh oui j’ai reconnu des endroits où je suis passée ! Très joli clip au passage :)

  • Reply
    Urbex : le camping dévasté. - Je suis vernie
    12 août 2018 at 17 h 53 min

    […] très vite !). Avant mon départ, je me suis renseignée sur les éventuels spots d’urbex à visiter sur cette petite île de 30 km de long. Je n’ai pas eu à chercher bien loin : je […]

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.