DIY

Scrapbooking : quel matériel pour débuter ?

Vous le savez surement, je suis une adepte de scrapbooking. Je sais qu’on pense le scrapbooking comme un loisir créatif un peu désuet voire même parfois carrément kitsch, mais je vous assure qu’il permet de faire tout un tas de trucs vraiment chouettes. Des cartes personnalisées, des albums photos plein de souvenirs… C’est comme embellir des jolis moments du quotidien avec du beau papier. Histoire de marquer le coup, ou juste d’en garder une trace.

Après vous avoir partagé par ici plusieurs tutos pour fabriquer des cartes maison (une carte pour un bébé, une shaker card, une carte pour la St-Valentin…), je me suis dit que j’allais vous préparer un petit billet un peu plus « pratique » sur le scrapbooking à savoir… sur le matos de scrap ! Pour commencer à fabriquer des cartes ou des albums, certains outils sont bien utiles, voire carrément indispensables. Je vous ai listé ici ceux que j’utilise à chaque fois que je me lance dans une création, qu’il s’agisse d’une carte ou de mes albums de Project Life, et dont je ne passe plus. Cette liste n’est pas exhaustive mais je pense qu’elle constitue déjà une bonne base quand on a envie de s’y mettre et qu’on ne sait pas trop par où commencer ! :)

Les outils de base

📌 Des fonds de carte vierge, un album, un cadre… Ce que vous avez envie de scraper et qui va devenir votre support.

📌 Un crayon de papier et une gomme. C’est la base de la base, quand on fait du scrap’ il y a forcément un moment ou il faut tracer des lignes ou des repères qu’il faudra faire disparaître par la suite ! Puis si on veut dessiner ou écrire sur sa création, c’est toujours mieux de s’essayer une première fois au crayon de papier histoire de ne pas tout ruiner et de pouvoir effacer si on s’est trompé.

📌 Une règle. Idem que pour le crayon et la gomme, on s’en sert très souvent (surtout en carterie). La mienne est graduée et quadrillée, hyper pratique pour prendre des repères ou bien la positionner. Et petit plus : le côté opposé aux graduations est en métal, ce qui permet de faire des découpes au cutter ou scalpel sans abimer la règle !

📌 Des ciseaux. Pas de scrapbooking sans découpe ! Les miens sont des ciseaux tout ce qu’il y a de plus basique mais j’ai l’intention d’investir dans une paire de ciseau de scrap’ qui permet des découpes plus fines et plus précises.

📌 Un massicot. C’est l’outil qui m’a changé la vie. Pour la carterie notamment, c’est un indispensable. Terminées les découpes pas droites au ciseau, un petit coup de massicot et c’est net et précis !

📌 Un scalpel. C’est le cousin du cutter mais il est généralement vendu avec plusieurs lames de différentes formes et différentes tailles qui permettent de découper des formes hyper travaillées, là ou une paire de ciseaux ne passerait pas.

📌 Un dérouleur d’adhésif double face. Ce n’est pas tout à fait comme du scotch mais ça y ressemble. C’est idéal pour coller du papier ou des photos, ça colle hyper bien, ça ne bouge plus et ça évite la mauvaise surprise du papier qui gondole comme c’est souvent le cas avec de la colle liquide.

📌 De la colle liquide. Le dérouleur d’adhésif est parfait pour le papier, la colle liquide est plus adaptée pour les petits éléments de décoration que l’on veut ajouter à sa création.

📌 Un tapis de découpe. Il protège votre surface de travail et évite les coups de cutter ou les gouttes de colle sur votre bureau !

Le matériel de décoration

💌 Du papier. Pas de scrapbooking sans papier, c’est la base de ce loisir créatif. Uni, à motifs ou texturés, on en trouve de toutes sortes !

💌 Du masking-tape. Parfait pour coller des photos, créer des bordures, ou même camoufler un petit raté.

💌 Des embellissements. Ce sont de petites décorations en carton, en feutrine, en bois… qui viennent habiller nos créations et qui leur apportent souvent un peu de relief et de profondeur.

💌 Des stickers. S’il existe des stickers méga kitsch on en trouve aujourd’hui des supers jolis, de plein de thèmes différents, qui sont parfaits pour customiser facilement ses créations.

💌 Des tampons et de l’encre. Tampons en bois ou tampons clear (des tampons en silicone), c’est la solution parfaite pour ajouter de jolis décos ou de jolies typos à ses créations (ce qu’on appelle des « sentiments » par exemple : un « merci », un « bon anniversaire », etc.). Si on le souhaite on peut même les coloriser par la suite, avec des feutres aquarellables par exemple.

💌 Des perforatrices. Pour découper d’adorables petites formes ou créer de petits confettis, c’est super pratique !

💌 Et… De la récup’ ! Des boutons, des morceaux de papiers cadeaux, du bolduc… C’est aussi ça qui est chouette dans le scrap’, c’est qu’on peut se servir de tout ce qu’on a sous le coude !

Où trouver du matériel de scrap’ ?

Je ne vais pas vous mentir, faire du scrap’ peut vite revenir cher, surtout quand il faut s’équiper de A à Z.  Mais ce qu’il faut garder en tête, c’est que votre stock de matériel va s’étoffer au fil du temps et de vos créations. N’achetez pas 15 blocs de papiers et 10 lots de tampons d’un coup (même si ils sont trop jolis et que c’est très tentant), achetez en fonction de vos besoins. Si vous avez envie de faire une carte Disney pour l’anniversaire d’une de vos copines, une planche de stickers Mickey, 2 ou 3 feuilles de papiers à motifs et à paillettes suffiront, pas besoin d’acheter le rayon ! :D Ça paraît un peu bête à dire comme ça, mais je vous assure que quand on démarre le scrap’, on a mille idée et on a vite fait de s’emballer. Vous verrez, votre stock de matos va très vite s’étoffer. (Et vous finirez comme moi à ne plus savoir comment ranger tout ce bazar).

On peut trouver du matériel de scrap’ dans plein de boutiques, physiques ou en ligne, voilà une petite liste de mes 4 enseignes préférées :

✂️ Cultura. C’est un peu le temple des loisirs créatifs ! Les prix sont parfois un peu élevés mais c’est toujours du matos de qualité. Pour tout ce qui est outil (massicot, scalpel, etc) c’est le top, je vous conseillerai clairement de les acheter là-bas. On trouve aussi pas mal de petites choses pour la déco, notamment des feuilles de papier à l’unité, ce que je trouve plutôt pratique.

✂️ Action. C’est LE bon plan quand on fait du scrap’ (ou des loisirs créatifs). On y trouve du matériel à des prix défiants toute concurrence. Masking-tape, dies cut, tampons… Pour la déco c’est le top du top et ça ne coûte généralement que quelques centimes, jamais plus de 2 ou 3 euros. Je suis particulièrement fan de leurs blocs de papiers et de leurs planches de stickers qui se renouvellent régulièrement (ce sont ceux que j’utilise notamment pour mon bullet journal). Petite précision : les magasins Action sont bien souvent de vrais capharnaüms où tout est sans dessus-dessous, ne vous découragez pas, il faut trifouiller dans les rayons pour trouver son bonheur !

✂️ La Fourmi Créative et Perles & Co. Ce sont deux boutiques en ligne sur lesquelles je commande régulièrement. On y trouve plein de choses top qu’on ne trouve pas forcément en magasin. Les prix dépendent des produits, attention néanmoins aux frais de port qui peuvent vite faire monter l’addition :)

Voilà pour ce petit « guide » du matériel de scrapbooking. Il y a évidemment plein d’autres choses que l’on peut utiliser pour des créations de scrap’. De la mousse 3D, des rubans, des sequins, des demi-perles… et même du matériel un peu plus poussé comme des machines de découpe ou des embosseurs, mais qui sont selon moi des « plus », clairement pas indispensable au départ :) Je vous en parlerai dans un prochain billet si ça vous intéresse !

J’espère en tous cas que ce billet vous plaira. N’hésitez à me dire si vous en aimeriez plus sur ce sujet ! À noter qu’un un billet sur mon Project Life est prévu pour bientôt, j’ai reçu pas mal de questions à son sujet suite à une photo postée sur mon compte Instagram ! :)

Je vous fais mille bisous, à très vite,

1 Comment

  • Reply
    C'est quoi un album de Project Life ? - Je suis vernie
    23 septembre 2018 at 17 h 07 min

    […] Optionnel : du matériel de scrapbooking type papiers, stickers, tampons, […]

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.